Tenter son premier triathlon

Des triathlètes en pleine épreuve de natation

Pour éviter la monotonie d’une seule épreuve ou juste dépasser ses limites, plusieurs sportifs décident de se lancer dans le triathlon. Un pari audacieux mais pourtant à la portée de tous, que vous soyez un sportif aguerri ou non. En fonction de vos objectifs et de votre préparation, il est possible de choisir entre différents formats.

 

Triathlon Natation Cyclisme Course à pied
Distance XS 400m 10km 2.5km
Distance S 750m 20km 5km
Distance M 1.5km 40km 10km
Distance L 3km 80km 20km
Distance XL 4km 120km 30km
Distance XXL 3.8km 180km 42.195km

 

Le Triathlon XS est le format idéal pour débuter. Il ne requiert pas un niveau particulièrement élevé et permet un premier contact avec la nage en eau libre. La distance M est la plus répandue dans le monde et est destinée aux amateurs de vitesse. C’est notamment le format retenu par le comité des Jeux Olympiques depuis l’an 2000. D’ailleurs, il est très courant d’employer le terme DO – Distance Olympique – plutôt que distance M pour qualifier cette épreuve. La distance XXL, plus communément appelé distance IronMan, est  quant à elle le “Graal” de tous les pratiquants.

 

Premier triathlon  = triple préparation

Dans un article de la Fédération Française de Triathlon, Tony Moulai – membre de l’Équipe de France de Triathlon – explique que le triathlon demande une préparation toute particulière afin d’être performant. Pour préparer l’épreuve de natation, il est primordial de s’échauffer durant au moins 5 minutes en courant et d’enfiler sa combinaison avant le briefing. Le champion préconise également de faire quelques accélérations dans l’eau pour préparer son coeur à l’effort intense. Et dans les 100 derniers mètres, prenez de la vitesse afin d’être dans les meilleures conditions pour commencer le vélo.

L’enchaînement natation-vélo  va quant à lui “conditionner votre rendement des premiers kilomètres”, comme l’explique Tony Moulai à la FFTRI. Faites bien attention à gérer votre allure durant la course de vélo ! Et durant les 500 derniers mètres avant de passer à la course à pied, moulinez ! Votre transition n’en sera que meilleure.

Le dernier enchaînement est le plus technique et donc celui auquel il va falloir vous préparer un minimum. Quelques jours avant la course, entraînez-vous à descendre de votre vélo, courir avec, à le poser et à enfiler vos chaussures rapidement. Cette transition sera déterminante et vous permettra de finir cette épreuve dans les meilleures conditions.

 

Source : FFTRI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X