Préparation physique : handball

Préparation physique handball | Stimium Sport Nutri-Protection

Comme dans tous les autres sports collectifs, la préparation physique en handball est un élément clé, même si elle est parfois rébarbative. Frédéric Renotte, qui détaille dans notre dossier l’importance de la préparation physique pour les sports collectifs, nous en dit plus sur les spécificités liées à ce sport.

 

Les spécificités de la préparation physique des handballeurs

Préparation physique handball | Stimium Sport Nutri-Protection

Notons d’abord ce qui caractérise le handball par rapport à d’autres sports collectifs majeurs comme le football et le rugby. Le handball  – comme le basket-ball – se joue sur sol dur, le plus souvent en intérieur, et sur un terrain plus confiné. Outre un important travail de fond pour tenir sur la durée, il nécessite un travail d’intervalles poussé pour supporter les incessants allers et retours.

Chez les pros, on constate aussi que le handball comprend des joueurs qui présentent un morphotype assez similaire : ils s’appuient sur des qualités physiques et techniques assez similaires. Enfin, qu’on joue dans l’axe ou sur les ailes, tout le monde attaque et défend en permanence, avec très peu de temps mort.  Cette uniformité physique, technique, et de rôles à jouer simplifie quelque peu la préparation physique qui est globalement semblable pour tous les joueurs.

 

***
A lire aussi : notre dossier  « Sports collectifs – L’importance de la préparation physique »

***

 

Handball : gare aux articulations !

Le sol dur, les sauts, les tirs en extension : le handball nécessite une grande attention au niveau des risques de blessures articulaires. Comme au basket-ball, le travail vertical est important. En handball, il convient non seulement de posséder une bonne coordination des mouvements de bras et de jambes, mais aussi une bonne impulsion pour sauter haut, au-dessus des bras de la défense adverse. Outre la hauteur des sauts, on travaillera aussi la durée de l’extension. En restant en l’air le plus longtemps possible, le joueur offensif peut trouver plus facilement le moment adéquat pour déclencher son tir. Tout cela s’améliore via des exercices spécifiques de sauts.

En handball, le travail de proprioception est capital

Préparation physique handball | Stimium Sport Nutri-ProtectionQui dit sauts à répétition dit aussi sollicitation des chevilles et des genoux, tant à l’impulsion qu’à la réception au sol, parfois après avoir été bousculé en l’air.

« On peut donc travailler les schémas traditionnels et notamment le gainage, explique Frédéric Renotte. Mais en handball, on insistera surtout sur le travail de proprioception qui est capital. De quoi s’agit-il ? Il fait travailler l’équilibre, notamment sur des planches mobiles spécialement conçues à cet effet et que l’on retrouve notamment chez les kinés du sport. Ces planches provoquent la déstabilisation, une position de rupture afin d’habituer les chevilles à être bousculées, à anticiper certains événements imprévus. Quand on se blesse à la cheville, par exemple, c’est parce qu’on travaille en chaîne fermée, qu’elle n’a pas de possibilité de se dérober en étant scotchée au sol en quelque sorte. Du coup, il y a des informations motrices et sensitives qui circulent entre cette cheville et le cerveau en empruntant une voie entrante via la moelle épinière et qui est interprétée via le cortex. Le cerveau envoie alors une réponse au niveau des muscles stabilisateurs de la cheville. Si on augmente la vitesse de transmission des informations par une « éducation » réalisée via des exercices de proprioception, on diminue le risque de ce genre de blessures. Tout ce processus dure à peine 70 millisecondes. Donc, si on éduque son schéma corporel, le travail se fait déjà en anticipation, au moment de la suspension et non de la réception au sol. Sur les 70 millisecondes que nous venons d’évoquer, on en gagne déjà 35 : celles du retour.”

Enfin, il est évident que la préparation physique en handball doit aussi prévoir un travail spécifique des bras pour entretenir et améliorer la puissance des tirs.

 

***
A lire aussi :
« Préparation physique : football »
« Préparation physique : basket-ball »
« Préparation physique : rugby »

***

X