Récupération après le sport : pourquoi c'est essentiel ?

Que vous pratiquiez la course à pied, le trail, le cyclisme ou le fitness, vous soumettez votre organisme à des efforts intenses et poussés sur un laps de temps limité. Si ces pratiques améliorent généralement votre condition physique, elles peuvent se révéler délétères si vous ne faites pas attention à un élément essentiel : récupérer. Pourquoi la récupération après le sport est-elle si importante ? Suivez-nous, on vous dit tout !

 

Récupération et sport : une nécessité ?

Qu’appelle-t-on récupération ? Il s’agit d’un état physiologique qui suit un effort intense et au cours duquel l’organisme va peu à peu revenir à son état de base. C’est un moment qui permet trois points essentiels pour le sportif :

  • se reposer
  • s’adapter
  • progresser

Cette phase de récupération est aussi importante pour le sportif occasionnel, que pour le pratiquant régulier ou l’athlète professionnel. Pour quelles raisons ? Elle est utile pour limiter les désagréments engendrés, à court terme, par un entraînement. Elle limite l’apparition des courbatures et permet donc d’envisager sa prochaine session plus sereinement.

 

Photo Stimium® Mc3 + link to the product

Réduit la fatigue musculaire et soulage les crampes

 

Photo Stimium® Mc3 Powder + link to the product

Réduit la fatigue musculaire et soulage les crampes

 

 

Elle agit également à moyen ou à long terme, car elle prévient les phénomènes de fatigue qui peuvent vous mener au surmenage et aux blessures. Elle se révèle être un atout précieux pour votre progression. Chez les athlètes de haut niveau, elle est généralement considérée comme incomplète, car le corps n’a pas le temps nécessaire pour se reposer intégralement, mais n’en reste pas moins une condition sine qua non d’un programme réussi.

Photo Stimium® [C] Whey + link to the product

Sculter votre corps  /Régénérer vos muscles  / Perdre de la masse grasse

 

Et si la récupération après le sport était une question de préparation ?

Lorsque vous faites un effort important, vous ressentez juste après le besoin de calmer vos rythmes respiratoires et cardiaques. C’est une nécessité si vous voulez offrir à votre organisme la possibilité d’atteindre un état de relâchement nerveux qui va lui permettre une bonne récupération.

Comment faire ? C’est très simple. Prenez quelques minutes pour respirer profondément. Marchez lentement et faites retomber efficacement la pression. Une fois que votre corps est un peu apaisé, vous allez pouvoir passer à une phase plus active de votre récupération : les étirements.

Vos muscles sont moins contractés que durant votre effort et le sang y afflue à nouveau normalement. C’est le bon moment pour procéder à des étirements doux et prolongés. Ils peuvent être suivis, si vous en avez la possibilité, par des massages qui vont favoriser l’évacuation des déchets contenus dans les tissus musculaires¹.

 Photo Stimium® Rgn3-Reload + link to the product

Réduit la fatigue / Maintient l’équilibre eau-électrolytes et acido-basique / Action antioxydante

 

Que faut-il apporter à son corps pour optimiser sa récupération après l’effort ?

Il est important de mêler récupération et sport dans son programme d’entraînement, quel que soit son niveau. C’est la récupération qui permet au sportif occasionnel de conserver une bonne masse musculaire tout en diminuant les effets du vieillissement sur l’organisme². Pour celui qui s’entraîne pour améliorer ses performances et faire des compétitions, elle lui offre la possibilité de toujours faire mieux, et ce, dans toutes les phases de sa préparation².

La récupération est avant tout une histoire de chimie3. Elle sert à renouveler les stocks de glycogène, de micronutriments et de protéines musculaires utilisés pendant l’effort tout en facilitant l’évacuation des déchets accumulés pendant la phase de travail. Elle va donc prendre plus ou moins de temps selon l’effort demandé. Comptez une semaine pour récupérer d’un marathon par exemple.

 Photo Stimium® [C] Whey + link to the product

Sculter votre corps  /Régénérer vos muscles  / Perdre de la masse grasse

Vous l’avez compris, la récupération comporte plusieurs phases4 et nécessite des éléments différents. Elle s’appuie sur ce que vous buvez, ce que vous mangez, sur des exercices de relaxation et sur le sommeil dont il ne faut pas nier l’importance. Elle peut également être améliorée par l’usage de vêtements techniques et notamment de textiles compressifs qui favorisent un meilleur retour veineux durant l’effort.

Et si la récupération était une question de préparation ?

On a tendance à penser que la récupération n’intervient qu’après un effort intense. C’est faux. Elle se prépare au quotidien et notamment grâce à deux piliers :

  • l’hydratation
  • l’alimentation

S’ils sont tous les deux essentiels pendant la phase active de la récupération, ils sont également nécessaires avant et pendant vos sessions. Pourquoi ? Ils constituent les réserves de votre organisme et vous permettent de fournir plus ou moins d’efforts intenses et prolongés.

Vous devez veiller à vous hydrater correctement tous les jours en privilégiant l’eau et en évitant l’alcool.

Photo Stimium® Rgn3 Clean-Up + link to the product

Réduit la fatigue / Maintient l’équilibre eau-électrolytes et acido-basique / Action antioxydante

Il est aussi recommandé de limiter les charcuteries, fromages, biscuits fourrés industriels contiennent du gras et peuvent nuire à votre programme. Fuyez-les !

Bien récupérer après le sport vous permet d’améliorer vos performances et votre bien-être physique. Notez cependant qu’une bonne récupération se programme au quotidien et passe notamment par une bonne hydratation et une alimentation soignée. Vous pouvez même, si vous le souhaitez ou s’ils sont nécessaires parce que vous êtes dans une phase particulièrement intensive, prendre des compléments alimentaires. N’hésitez pas à consulter un diététicien ou un médecin pour vous assurer un suivi personnalisé.

 1 - Massage therapy improves circulation, alleviates muscle soreness | 2014, University of Illinois at Chicago | https://www.sciencedaily.com/releases/2014/04/140416125434.htm

2 -Améliorer sa récupération en sport | Christophe Hausswirth https://books.openedition.org/insep/1389?lang=fr

3 - La ration de récupération, Dr Frédéric Maton, IRBMS

4 - La récupération du sportif, Dr Patrick Bacquaerts, IRBMS