La livraison est GRATUITE pour toute commande supérieure à 60€

Préparation Physique Rugby

Publié par Jean Baptiste le

Préparation Physique Rugby

On l’a vu dans notre dossier : la préparation physique est un must pour les sports collectifs. Le rugby n’échappe pas à cette règle. Frédéric Renotte, professeur en physiologie de l'effort à la Haute École Condorcet et doctorant à l'Université en psychologie du sport à Mons (Belgique), nous explique pourquoi et nous détaille les particularités d’une bonne préparation physique pour les rugbymen.

Les particularités de la préparation physique des rugbymen

D’un point de vue physique, le rugby est un sport quelque peu atypique si on le compare aux autres disciplines collectives. D’abord parce que les temps morts y sont plus nombreux. Mais aussi parce que c'est un sport où les gros gabarits sont particulièrement appréciés, même au plus haut niveau.

Les statistiques de world rugby tendent a le prouver, les joueurs sont de plus en plus grands, de plus en plus lourds, vont de plus en plus vite (nombre de sprints de haute intensité par match) et courent de plus en plus longtemps, regroupant donc des qualités physiques exceptionnelles. Néanmoins, des exceptions existent encore, heureusement, avec de « petits » gabarits au niveau des demi de mêlée ou des ailiers, parfois d’1m75, qui vont côtoyer sur le terrain des 2eme ligne, sauteurs en touche, culminant a plus de 2 mètres ! Le coaching est d’ailleurs devenu une constante, avec les premiers changements, souvent au niveau des avants, dès la 50eme minute.

« Quel que soit le niveau, chez les jeunes ou en Coupe du Monde, il y a toujours 4 ou 5 monstres physiques par équipe. Des joueurs qui pèsent parfois 120-130 kilos, savant mélange de graisse et de muscles, explique Frédéric Renotte. Ce sont les piliers de ce sport, des garçons sur lesquels, comme leur nom l'indique, leurs équipiers peuvent se reposer. Ces gars-là, ou ces “gras-là”, il faut leur proposer un entraînement différencié avec des séances adaptees a chaque poste, parce qu'on ne peut pas leur faire perdre trop de kilos. Ils en ont besoin pour exceller dans leur domaine. Il faut aussi faire attention à renforcer leur chaîne musculaire par des excercices particuliers dedies, leurs épaules notamment, parce que les contacts sont nombreux et parfois violents, toujours au-dessus de la ceinture, ainsi que les 2 muscles principaux du cou, lmuscle sterno-cléido-mastoïdien et le muscle trapèze »

Rugby : le casse-tête du préparateur physique

Pour ce faire, il est primordial de travailler le gainage, mais aussi de soigner les chutes, dans une optique de prévention blessures, comme au judo. Il y a donc du renforcement musculaire à prévoir en permanence, même pour les plus grands joueurs.Les Whey Stimium® [C] WheyStimium® Iso Hwy ou Stimium® VegPro sont des produits régulièrement consommes par les clubs de Top 14 et Pro D2  pour conserver un bon apport protéique durablement pendant la phase d’entraînement.

Chaque année, de trop nombreux rugbymen se retrouvent tétraplégiques : il faut donc essayer de mettre en place tout un arsenal de procédés de défense afin d'éviter ce genre d’incident.

Pour un préparateur physique, commence alors un véritable casse-tête. Entre un pilier, lourd qu'il faut si possible essayer de rendre... pas trop lent, et un ailier qui doit être vif et agile, il est important de doser intelligemment les efforts préparatoires, tout en tentant de préserver cet esprit d'équipe particulièrement important dans les valeurs de l'ovalie. Sur une meme durée de seance d'entrainement, les entraineurs (car en rugby on a les entraineneurs des avants, des arrieres, de la defense, de l'attaque...)  et préparateurs physique doivent donc alternativement travailler test VMA, explosivité, endurance, renforcement musculaire, exercices techniques...avec une intensité a evaluer selon les postes.

“Le poids du pilier est un atout dont il doit profiter”

« En effet, là est toute la difficulté de ce sport exigeant physiquement mais où les valeurs d'entraide, de respect des autres sont sans doute encore plus primordiales qu'ailleurs. Comme partout, pour chaque joueur, il faut travailler d'abord le fond pendant deux semaines, mais avec de grosses disparités selon les postes. La spécificité de la place des ailiers n'a rien à voir avec celle des piliers. C'est totalement différent. Le pilier est beaucoup moins mobile, il a donc une force statique. Il doit aussi avoir du fond, bien sûr, mais à son niveau. Son poids est une qualité physique, il doit être un atout dont il doit profiter. Inutile d'essayer de lui faire perdre vingt kilos, cela l'affaiblirait dans son rôle spécifique. Deuxièmement, il faut lui faire travailler la puissance, la force. C'est pour cela qu'on voit parfois les remplaçants faire du vélo au lieu de courir le long du terrain comme un footballeur. L'équation de la puissance est simple : c'est la force fois la vitesse. Le pilier, il porte bien son nom. C'est le pilier de l'équipe, comme au basket. Il doit donc travailler à la fois la force statique et la force en mouvement. On ne va pas lui demander de piquer un sprint. Il faut travailler la vitesse, mais il faut savoir que c'est une qualité physique naturelle. Si tu es lent à la base, tu mourras lent. Si tu es né rapide, tu mourras rapide. ». Sur la force, les equipes de Pro D2 nous sollicitent regulierement pour de la creatine, soit en Pwr poudre (Pwr Creatine), soit en comprimes (Pwr Creatine Tabs).

En Top 14, les préparateurs nous sollicitent énormément sur les périodes de préparation pour commander  Stimium® PreWorkOut Max pour améliorer la résistance à l'effort et préparer les organismes aux charges de renforcement musculaire, quand on peut etre sur une duree de 2 a 4 h quotidienne (matin et apres-midi). Un exercice tout simple de montée des escaliers de la tribune avec des intensités variables peut être un redoutable exercice de puissance endurance, et certains joueurs sont revenus vers nous vraiment satisfaits après 3 semaines, de voir de vrais progrès.

Travailler la vitesse grâce aux intervalles

Comment, dès lors travailler efficacement la puissance, importante dans les duels, les contacts, les mêlées ?

« Il y a beaucoup de manière pour y parvenir, poursuit Frédéric Renotte. En tirant et en poussant des pneus par exemple, mais aussi à l’aide de machines qui ont été spécialement créées pour ce sport. Le travail dans des couloirs de sable, où les appuis sont moins bons, ou avec des poids et haltères peut également être intéressant dans ce but.  »

Pour travailler ces aspects avec précision, il faut savoir combien de watts on pousse, essayer de faire progresser cette donnée en renforçant aussi l'assise au sol.

Pour les joueurs plus frêles et plus rapides, on insistera sur le travail des intervalles. Car on parle généralement de joueurs qui font la différence via leur vitesse de course, leurs accélérations, leurs changements de direction en mouvement, leur capacité à déstabiliser les défenseurs adverses.

Enfin, la préparation physique en rugby doit aussi prévoir un travail musculaire spécifique pour les joueurs appelés à jouer régulièrement au pied. On pense notamment aux demis d'ouverture, aux arrières, et surtout aux joueurs chargés du tir des pénalités et de la transformation des essais avec un objectif clair de renforcement des quadriceps notamment.

 Concernant la récupération, plusieurs clubs professionnels de Top 14 et Pro D2 utilisent Stimium® Iso Carb, , initialement developpe pour un top club de football europeen mais qui se prete également très bien au rugby, pour reconstituer ces sources de glycogène et protéiques, ainsi qu’en période de récupération, Stimium® Mc3 ou Stimium® Mc3 powder très utilises par les joueurs de rugby et conseilles par les médecins et nutritionnistes des clubs pour réduire les risques de crampes, et pour combattre la fatigue musculaire, liee au match, mais aussi au stress de la compétition, aux déplacements…Plus classiquement, les boissons isotoniques Stimium® Rgn3 Reload ou Stimium® Rgn3 Clean-Up pour se restocker en vitamines et minéraux après l’effort sont très demandes par les clubs, notamment pour la récupération qui démarre souvent dans les bus, trains ou avions qui les ramènent chez eux après des déplacements. 

 

Produit lié à cet article

Iso Carb Soja Vanille - Boisson de recuperation developpee pour le plus grand club professionnel francais  le PSG a base de proteine isolate de soja concentree a 95% et glucides glucose fructose
Stimium Iso Carb Soja Récupération Vanille Stimium Iso Carb Soja Récupération Vanille Stimium Iso Carb Soja Récupération Vanille Stimium Iso Carb Soja Récupération Vanille Stimium Iso Carb Soja Récupération Vanille

Stimium Iso Carb Soja Récupération Vanille

On l’a vu dans notre dossier : la préparation physique est un must pour les sports collectifs. Le rugby n’échappe pas à cette règle. Frédéric Renotte, professeur en physiologie de l'effort à la Haute École Condorcet et doctorant à...

Voir le produit

Sur le même sujet...

← Article précédent Article suivant →

service client disponible
SERVICE CLIENT 24/7

Notre équipe est à votre disposition pour toute question sur nos articles ou votre commande.

paiements sécurisés
PAIEMENTS SÉCURISÉS

La gestion de nos paiements en ligne sont 100% Sécurisés par notre partenaire SystemPay

livraison rapide
LIVRAISON GRATUITE

En Relais, Colissimo ou Chronopost, à partir de 60€ la livraison est offerte. Profitez-en !

satisfait ou remboursé
SATISFAIT OU REMBOURSÉ

Nous proposons le Satisfait ou Remboursé pendant 14 jours après réception des articles !