Électrothérapie : un traitement électrique

Un médecin traite un sportif en lui posant des électrodes

Depuis sa découverte au XIXème siècle, l’électrostimulation (EMS) – aussi appelée électrothérapie – a longtemps été critiquée car assimilée à du dopage. Aujourd’hui, cette technique s’est installée dans tous les cabinets de kinésithérapie et même chez les sportifs eux-mêmes.

L’électrostimulation est le fait de stimuler les fibres nerveuses entourant les muscles, par des impulsions électriques brèves et contrôlées appliquées à la surface de la peau au moyen d’électrodes. Cette stimulation déclenche alors la contraction des muscles – comme le fait naturellement le cerveau en faisant appel aux nerfs. Le dispositif se compose généralement de bandeaux munis de larges électrodes, le tout étant relié par des fils à un moniteur, qui permet de régler l’intensité du courant. Certains modèles sont également munis d’une veste et d’une ceinture.

 

Electrothérapie : un champ d’application très vaste

Durant une séance d’EMS, l’appareil utilisé est un électrostimulateur. Il génère différents types de courant en fonction des effets recherchés. L’électrostimulation permet ainsi d’intervenir sur l’amélioration des performances sportives, la récupération, le renforcement musculaire ou la rééducation physique.

Avant l’effort, l’électrothérapie constitue une technique efficace d’échauffement. A contrario, lorsqu’elle est utilisée après l’effort, l’EMS permet d’améliorer la récupération et favorise la disparition de l’acide lactique. En outre, l’augmentation de la production d’endorphines et d’enképhalines provoquée par cette technique a une influence directe sur la réduction des courbatures et l’inconfort musculaire. Le débit sanguin augmente aussi considérablement, ce qui a pour conséquence le drainage des toxines musculaires.

En cas de blessure, les kinésithérapeutes ont généralement recours au programme TENS. Celui-ci contribue à améliorer le confort articulaire ou musculaire.

L’électrostimulation est aussi très utile à l’athlète lors de ses séances de musculation. Utilisée comme complément, elle permet de renforcer et de développer les muscles les moins sollicités. Les électrodes sont alors connectées aux parties à stimuler tandis que le sportif réalise sa séance. L’EMS n’ayant aucun effet sur le coeur ni sur la circulation sanguine, elle ne peut en aucun cas remplacer la pratique d’une activité sportive. Toutefois, elle en est un excellent complément.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X