5 conseils pour bien commencer le trail

5 conseils pour bien commencer le trail | Stimium Sport Nutri-Protection

Donc, vous voulez commencer le trail ?

Vous avez « fait le tour » des 10 km, semis et autres marathons. Vous voulez concilier remise en forme avec découverte de la nature. Vous avez enfin cédé à l’appel de votre collègue de bureau qui vous vante les vertus du trail depuis des années.

Quelle que soit votre (bonne) raison de vous y mettre, le trail requiert un minimum de préparation et de précautions.

Voici 5 conseils de nos experts pour bien débuter le trail.

Débuter le trail : nos conseils

Adaptez votre équipement

Si votre galop d’essai se déroule sur de simple routes non goudronnées, vous devriez tenir la distance sans trop de souci avec vos running habituelles. Mais si vous vous aventurez sur des chemins plus accidentés, croisant au passage des rochers, des racines, des branches cassées et des sentiers boueux, vous allez vite ressentir le besoin d’investir dans une paire de chaussures adaptées.

5 conseils pour bien commencer le trail | Stimium Sport Nutri-Protection

Les chaussures de trail sont généralement plus costaudes que des chaussures de running « classiques ». Certaines vont jusqu’à intégrer des plaques semi-rigides pour protéger le pied des débris ou des rochers pointus. Plus hautes que leurs homologues « de route », les chaussures de trail sont aussi renforcées au niveau du talon. Deux caractéristiques qui permettent une meilleure stabilité et donc une prévention des torsions de cheville en terrain accidenté. La semelle, plus accrocheuse, favorise quant à elle l’adhérence sur sol glissant ainsi que la traction dans les montées.

En trail, on ne peut pas compter sur l’éclairage public lors des courses qui débutent ou se terminent dans le noir. Du coup, la lumière frontale fait souvent partie de l’équipement de base, tout comme la montre GPS, qui évite de se laisser piéger par un balisage approximatif. Selon la saison, un spray anti-moustiques peut aussi vous éviter bien des désagréments.

Anticipez les pièges du terrain

Vous l’avez compris : le terrain est une des différences majeures entre le trail et la course sur route. Il y a donc lieu d’anticiper pour éviter les pièges.

5 conseils pour bien commencer le trail | Stimium Sport Nutri-Protection

Pour cela, gardez une distance minimale avec les coureurs qui vous précèdent. Observez de manière continue le terrain qui couvre cette distance de sécurité. Si vous repérez un obstacle, portez votre attention sur vos pieds et assurez-vous de faire le nécessaire pour bien éviter ledit obstacle. N’ayez pas peur de ralentir un peu votre allure et de lever le pied un peu plus haut que vous le pensez nécessaire. Quand on débute le trail, il vaut mieux redoubler de vigilance : la complaisance peut être la cause de vilaines chutes. Sans oublier que la fatigue, le manque de luminosité ou l’aspect glissant du sol peuvent aussi influencer l’approche ou la perception d’un obstacle

Priorité à la sécurité

Sur la route, en cas de pépin, il se trouvera toujours une maison où demander de l’aide, ou un passant pour vous secourir.

Commencer le trail : la sécurité d'abord ! | Stimium Sport Nutri-Protection

Le trail, par définition, va vous emmener dans des chemins de traverse, peu voire pas fréquentés. Ne partez jamais vous entraîner seul sans préparer votre itinéraire. Dites à un proche, de la manière la plus précise possible, par où vous avez l’intention de passer. Se retrouver seul, blessé, au milieu d’une nature hostile, est une expression trop extrême de la notion de « liberté » à laquelle on associe souvent le trail…

Toujours en rapport avec ce sentiment de liberté, vous pourriez être tenté de laisser votre téléphone à la maison, pour être sûr de ne pas être dérangé. Nous vous conseillons, au contraire, de toujours l’emporter, en veillant à avoir un niveau de batterie suffisant pour pouvoir appeler au secours en cas d’accident, ou activer la fonction GPS si vous vous égarez.

Adoptez les bons réflexes

Si c’est surtout l’habitude qui vous permettra d’affiner votre technique, voici quelques conseils qui vous permettront de mieux gérer vos premières sorties de trailer débutant :

5 conseils pour bien commencer le trail | Stimium Sport Nutri-Protection
  • Adoptez une foulée courte. En gardant vos pieds proches de votre centre de gravité, vous garderez un meilleur équilibre sur les terrains accidentés.
  • Quand la route s’élève, raccourcissez encore votre foulée. Maintenez votre rythme en optant pour des pas courts et cadencés.
  • Gardez le dos droit, même en montée ou en descente. Le réflexe est de se pencher vers l’avant quand ça monte – ce qui a pour effet négatif de diminuer la capacité de respiration. L’autre réflexe – se pencher vers l’arrière dans les descentes – entraîne, lui, des tensions sur les muscles et les ligaments et peut donc être source de blessures.
  • Acceptez l’idée de marcher. En trail, il est certains passages où courir est tout simplement impossible. Marcher fait partie intégrante de la discipline.

Parmi les autres bonnes pratiques à adopter quand on débute le trail, on trouve aussi ce qu’on peut appeler l’étiquette : ces règles non écrites mais qui permettent à toutes et tous de pratiquer le trail dans le meilleur esprit possible.

  • Respectez l’environnement. La nature est votre terrain de jeu. Stockez vos emballages de gels ou de gommes dans vos poches. Si quelqu’un devant vous laisse tomber inopinément un déchet, prenez le temps de le ramasser.
  • Les sentiers de trails sont souvent beaucoup plus étroits que les routes. Certains endroits ne sont accessibles que pour une personne à la fois. Si vous croisez d’autres trailers (ou d’autres usagers : cyclistes, promeneurs, cavaliers), serrez au maximum votre droite voire arrêtez-vous et écartez-vous du sentier. Si quelqu’un derrière vous a un rythme de course plus élevé, n’hésitez pas, là aussi, à vous arrêter pour lui céder le passage.
  • Alertez les autres. Si c’est vous qui rattrapez des coureurs plus lent, avertissez-les de votre arrivée. Si vous franchissez un obstacle peu visible et que vous êtes suivi, faites un geste du bras et criez pour prévenir du danger.
  • L’effort nécessaire pour s’arrêter et redémarrer étant plus important quand on monte que quand on descend, l’usage veut qu’on laisse la priorité aux montants. La descente offre également un meilleur angle de vue, ce qui permet de mieux anticiper.
Bien commencer le trail - nos conseils | Stimium Sport Nutri-Protection

Chi va piano…

Les images de l’UTMB ou de la Diagonale des Fous ont de quoi faire rêver plus d’un trailer. Mais atteindre ce niveau n’est pas donné à tout le monde et requiert des années d’entraînement. Inutile, donc, de voir trop grand dans vos objectifs quand vous commencez le trail.

N’oubliez pas que vous courrez forcément moins vite en trail que sur route, surtout au début, lorsque votre technique sera encore hésitante. Prenez le temps de vous habituer à cette façon particulière de courir. Travaillez attentivement vos appuis pour habituer vos muscles et vos articulations aux terrains accidentés.

Alors, prêt(e) à débuter le trail ? Connectez-vous sur nos réseaux sociaux et racontez-nous votre première expérience de trailer.

Stimium sur Facebook | Stimium sur Instagram

X