10 conseils pour reprendre le sport

Reprendre le sport : 10 conseils | Stimium Sport Nutri-Protection

Votre salle de fitness est bondée.

Le cours de MILLS est surbooké.

Votre ami d’enfance – le non-sportif par excellence – vous a demandé comme ami sur Runtastic.

Pas de doute: on est en janvier !

Et les résolutions “Je me remets en forme” sont de retour…

Pour combien de temps ?

D’après l’Institut Statistic Brain, 64% des résolutions de Nouvelle Année passent le cap du premier mois. Et seules 8% tiennent jusqu’au 31 décembre suivant.

Concernant la résolution « reprendre le sport », Strava (qui se base sur l’analyse de plus de 30 millions d’activités sportives recensées en janvier 2017) a même établi le “Quitter’s Day”, soit le jour où la motivation des moins assidus commence à faiblir : le 12 janvier.

Pour vous aider à garder le cap et à atteindre votre Objectif Forme de l’année, nous avons répertorié pour vous 10 conseils utiles.

Se remettre au sport : nos conseils

1. Fixez vos objectifs

Définissez les objectifs que vous souhaitez atteindre.

Et, parmi ceux-ci, choisissez un objectif prioritaire: poids de forme, distance, performance, compétition…

Selon Strava, 92% des personnes qui se sont fixé un objectif précis au moment de se remettre au sport étaient toujours actives 10 mois plus tard.

Ne vous contentez pas de fixer vos objectifs: mettez-les par écrit et affichez-les à un endroit où vous passez fréquemment. Histoire de garder cet élément de motivation à vue et de vous donner le coup de boost nécessaire quand l’envie de lever le pied vous guette.

Important: soyez réaliste ! N’hésitez pas à consulter des personnes qui vous connaissent bien au moment de fixer vos objectifs de reprise sportive. Non seulement elles pourront vous aider à garder votre motivation, mais elles seront là aussi pour vous ramener les pieds sur terre si vous envisagez de devenir cette superstar que vous n’êtes pas (plus) 😉.

2. Soyez matinal

Toujours selon Strava, les personnes qui pratiquent une activité sportive matinale sont en moyenne 43% plus assidues. Les adeptes de l’exercice au saut du lit soulignent aussi l’apport mental de cette habitude.

On vous en parle plus en détail dans notre article Vaut-il mieux courir le matin ou le soir ?

3. Conservez un juste équilibre

N’en faites pas trop !

Restez réaliste, tant dans la définition de vos objectifs de reprise sportive que dans la progression de vos efforts. Redoublez de vigilance si vous avez opéré une coupure pendant les fêtes ou si vous avez concédé quelques écarts de conduite par rapport à votre régime habituel.

Un bilan médical peut être utile pour vérifier que vous ne souffrez d’aucun traumatisme musculaire ou articulaire non détecté.

4. Faites du sport avec les autres

Vous serez probablement plus enclin à respecter votre programme d’entraînement si vous savez qu’un(e) ami(e) vous attend pour entamer votre séance de sport.

Si il/elle partage le même objectif de résultat ou de compétition que vous, une saine émulation pourra se mettre en place et l’un sera toujours là pour l’autre en cas de baisse de moral ou de perte de motivation.

5. Faites du sport pour les autres

Il existe des dizaines d’œuvres caritatives pour lesquelles vous pouvez vous engager en pratiquant votre sport.

Mettez en place une cagnotte participative pour vous encourager durant votre préparation à une compétition ou inscrivez-vous à une course organisée en soutien à une cause qui vous tient à cœur.

6. Socialisez en mouvement

Si on vous propose un lunch ou une sortie cinéma, proposez une alternative dynamique : cours de yoga en pleine nature, séance de marche rapide dans un parc.

Assurez-vous, si votre “partenaire occasionnel” n’est pas très sportif(ve), de choisir une activité qui ne le/la mettra pas mal à l’aise.

Vous pouvez aussi choisir un endroit où se combinent pratique sportive et restauration comme certaines salles d’escalade sur blocs. Endroit où il est aussi très facile de socialiser : il est fréquent de voir des inconnus s’arrêter devant une voie pour vous aider à franchir une prise sur laquelle vous bloquez, ou inversement.

7. Profitez de chaque occasion

Au bureau, adoptez les micro-séances. Faites le tour du quartier à marche rapide en buvant votre café. Profitez de la pause-cigarette de vos collègues pour faire des étirements ou enchaîner quelques exercices.

Vous pouvez aussi proposer de faire vos réunions en petits comité en marchant autour du bâtiment. Ou mettre au défi vos collègues en leur demandant de synthétiser leur compte-rendu hebdomadaire en pratiquant un gainage : jamais vos réunions commerciales n’auront été aussi courtes et efficaces 😉 !

A la maison, restez actif(ve) autant que possible. Enchaînez les squats en préparant le goûter des enfants ou notez votre progression sur l’exercice de la planche durant le bulletin météo du soir.

8. Suivez vos progrès

Il y a peu de choses plus motivantes quand on reprend le sport que de visualiser les progrès accomplis. Assurez-vous de noter chaque évolution : kilo perdu, allongement de la distance parcourue, amélioration de votre chrono…

Prenez une photo de vous à J-0 puis une autre, dans les mêmes conditions (même heure, même tenue, même angle, même luminosité) tous les 30 ou 45 jours pour voir comment votre silhouette se muscle et s’affine.

Utilisez des trackers d’activité ou des applications qui enregistrent votre progression jour après jour.

9. Pensez positif

Exercez-vous à remplacer vos pensées négatives par des mantras ou des phrases de motivation.

Quand vous vient à l’esprit que vous avez “trop de travail pour aller à la salle de sport”, répétez-vous à voix haute : “Je choisis de faire de moi-même une priorité” ou “J’ai toujours le temps pour penser à ma santé”.

10. Récompensez-vous

Célébrez chaque objectif atteint ! Offrez-vous une séance de massage, un passage au hammam ou une nouvelle paire de baskets.

Changez le bracelet de votre tracker pour marquer ce nouveau cap et attaquer la préparation de l’objectif suivant.

Et puis, ne vous privez pas d’un morceau de chocolat ou d’une sortie dans votre resto préféré : vous l’avez bien mérité.

X