Débuter en cyclisme : 7 erreurs à ne pas commettre

Débuter en cyclisme : 7 erreurs à ne pas commettre

Sep 11 , 2021

Jean Baptiste

« Erreur de débutant ».

L’expression porte tellement bien son nom… Quand on débute en cyclisme, ces erreurs peuvent être nombreuses et particulièrement préjudiciables pour la progression.

Les experts du #TEAMSTIMIUM ont listé pour vous 7 erreurs à éviter absolument si vous débutez en cyclisme.

Cycliste débutant : les erreurs à éviter

Mal régler votre hauteur de selle

Quand on débute en cyclisme, il est naturel de craindre par dessustout les éventuelles chutes. La tentation est donc grande de se rassurer en positionnant sa selle un peu trop basse, de manière à pouvoir mieux poser les deux pieds sur le sol.

Le hic, c’est que, de cette manière, vous provoquez une sous-extension durant votre coup de pédale, perdant ainsi en efficacité.

Bien sûr, une surélévation de la selle est tout aussi préjudiciable. Le réglage doit donc être le plus précis possible.

Mesurez la distance entre votre pédale du bas et le dessus de votre selle : il s’agit de votre hauteur d’assise. Celle-ci doit correspondre à 90% de la hauteur de votre entrejambe. De cette manière, votre jambe devrait être pratiquement tendue (très légèrement fléchie) quand vous arrivez au bas de votre tour de pédale, tout en vous laissant l’opportunité de toucher le sol du bout des pieds lorsque vous êtes à l’arrêt.

Ne pas emporter de kit de réparation

Nous n’avons pas tous la chance d’être suivi en permanence par une voiture Mavic. En cas de crevaison – et cela arrive plus souvent qu’on le pense quand on débute, mieux vaut donc disposer d’un kit de réparation, histoire de ne pas devoir appeler un ami à l’aide ou, pire, rentrer à pied…

Prévoyez donc toujours, dans votre sacoche de selle:

  • 1 chambre à air minimum (idéalement 2)
  • Des leviers de pneus de vélo
  • Des rustines
  • Une mini-pompe
  • Un outil multi-fonctions

Oublier votre ravitaillement

Quelle que soit la durée de votre sortie, ne partez jamais sans emporter un bidon d’eau. En cas de sortie longue, vérifiez que vous croiser un endroit où vous pourrez le remplir ou glissez-en un second dans une poche.

Réduit la fatigue / Maintient l’équilibre eau-électrolytes et acido-basique / Action antioxydante

Ne négligez pas non plus l’apport glycémique : emportez suffisamment de snacks ou pour vous éviter la fringale !

Source d’energie pour le muscle /  Améliore la vigilance et réduit la fatigue / Contribue à un métabolisme énergétique normale / Puissant antioxydant

Améliore les performances et la vigilance / Réduit la fatigue musculaire et mentale.

Source de protéines, riche enfibrespauvreenglucides et lipides

Vouloir en faire trop, trop vite

Comme dans tout sport, apprenez à connaître votre niveau et vos limites avant de vous lancer dans des efforts démesurés.

C’est particulièrement important quand vous débutez en cyclisme : vous retrouver épuisé à plusieurs dizaines de kilomètres de chez vous parce que vous avez surestimé votre niveau peut très vite vous dégoûter de la discipline.

Durant vos premiers entraînements, effectuez des boucles courtes, quitte à les parcourir plusieurs fois par sortie, pour limiter la distance de retour en cas de problème ou de défaillance.

Réduit la fatigue musculaire et soulage les crampes

Négliger l’entretien du vélo

Prenez l’habitude d’entretenir régulièrement votre vélo, avant et après vos sorties. Cela vous garantira des performances optimales et prolongera la durée de vie de votre précieuse monture.

Avant de sortir, vérifiez toujours la pression de vos pneus. Si les fabricants indiquent toujours une pression idéale sur le flanc du pneu, celle-ci reste théorique. Expérimentez différents niveaux de pression pour découvrir lequel est le mieux adapté à votre style et aux surfaces sur lesquelles vous avez l’habitude de rouler.

Ne négligez pas le nettoyage et la lubrification des parties mécaniques : chaîne, freins, roulements, dérailleur.

Rouler toujours seul

Rouler en groupe (avec des amis ou avec les membres d’un club) crée une émulation et permet de bénéficier des conseils de cyclistes plus aguerris. Surtout, cela permet de se préparer à la course en peloton.

Le cyclisme « groupé » a ses codes et ses protocoles qui permettent de réduire les risques de collisions et donc de chutes. Si vous débutez en cyclisme, le risque est que votre conduite soit imprévisible, provoquant ainsi des accidents.

Lors de vos premières sorties en groupe, restez à l’arrière pour observer le comportement de vos compagnons de route. N’hésitez pas à demander de l’aide : il n’y a pas de question stupide !

Mal utiliser vos vitesses

Vos vitesses sont vos plus précieuses alliées, que ce soit pour vous aider à franchir une côte ou pour gagner de la vitesse sur une longue portion de plat.

Apprenez à vous en servir à bon escient pour limiter les tours de pédale inutiles ou, à l’inverse, forcer sur vos muscles et articulations.

Au fil des sorties, détectez votre rythme (tours par minute) de préférence, en fonction de votre souffle et de votre ressenti sur le vélo. A chaque changement de relief, cherchez la vitesse qui vous permet de maintenir ce rythme, sans vous mettre « dans le rouge ».

Cela vous paraîtra un peu fastidieux au début mais deviendra très vite un réflexe naturel.

Vous avez d’autres conseils pour aider ceux qui débutent en cyclisme ?Partagez-les avec nous sur nos réseaux sociaux:

Stimium sur Facebook | Stimium sur Instagram